Juillet 2017 – Crop Monoï

Début juillet, j’ai eu la chance de participer à la crop Monoï organisée par Laure pour la partie créative, et admirablement secondée au plan logistique par la pétillante Isabelle. Cela fait plusieurs années que mon amie Adeline me tend la perche pour faire partie de cette jolie aventure scrap alors cette année, j’ai franchi le pas et je ne regrette pas un instant d’avoir traversé la France pour rejoindre cette belle brochette de scrappeuses, pour la plupart fidèles habituées de ce rendez-vous annuel… d’autant que cette 7ème édition était la dernière ! snif snif…

On oubliera bien vite les tracas techniques pour arriver jusqu’à Montpellier (mon équerre réquisitionnée au contrôle de sécurité et ma découverte des joies du surbooking aérien, merci Volotea… non non, surtout un GRAND MERCI à Adeline d’avoir été mon taxi personnel), pour nous concentrer sur les 2 jolis projets au programme de ce chouette week-end, avec les belles collections « mes p’tits ciseaux ».

C’est aujourd’hui l’album « au détour du chemin » que je vous présente. Bon j’avoue tout de suite avoir apporté une petite modification au kit qui nous était proposé : de retour chez moi j’ai changé la couverture, un papier blanc cassé façon parchemin, pour cette toile grise dont la chute, conservée depuis des lustres au cas où, me permettait pile poil de recouvrir les 2 faces, youhouu…

DSC_9995

L’originalité de cet album réside d’une part dans ce losange évidé au travers duquel est suspendu un losange en rhodoïd, décoré d’une découpe feuillage (feuille délicate Fée du scrap) et retenu par une épingle à nourrice à tête arrondie, et d’autre part dans le mécanisme de classeur à triple anneaux solidaires.

DSC_0041

J’ai rarement été aussi rapide pour terminer un album car au sortir de l’atelier, il n’était pas très avancé. Il faut dire que j’avais fait le choix de partir sans photo car je trouve toujours plus facile de décider à tête reposée, une fois l’allure générale du projet et les couleurs du mini définies.

DSC_9996

Ambiance nature, collection « oliviers et coquelicots », du coup c’est sur notre virée à Arcachon au mois de mai que j’ai jeté mon dévolu. Pas d’olivier me direz-vous, certes, mais des coquelicots si, plein ! vers les cabanons ostréicoles !!! D’ailleurs on débute cet album avec une découpe coquelicot signée Fée du scrap !

2017-07-22

Laure est une adepte des albums à rabats comme ici avec le tag kraft replié sous la photo et le volet en calque à droite.

mini crop Monoï1

Plusieurs nouveautés pour moi avec ce mini : tout d’abord avec l’usage de la MINC. Il s’agit d’une machine qui fonctionne un peu sur le principe des plastifieuses et qui permet de transformer une impression laser en une décoration avec un effet métallisé qui varie selon la couleur des papiers foils (ici argenté). Très spectaculaire comme rendu, j’ai beaucoup aimé. Pas mal d’embellissements de ce type dans le mini : étiquette de la couverture « ces jolis moments en famille », l’étiquette « nature » ci-dessus, mais je vous laisse le soin de les découvrir au fil des pages !

mini crop Monoï2

Autre « découverte » : l’utilisation de la Fuse, cet outil qui sert à emprisonner dans une pochette plastifiée des décos ou mini photos en créant des soudures sur mesure aux dimensions voulues. Très pratique et effet garanti. Est-il nécessaire de vous avouer que j’en ai une depuis plus d’un an mais que je ne m’en étais encore jamais servi ???

DSC_0051

Par ailleurs je me suis réservé le droit de ne pas suivre scrupuleusement le mini pour m’autoriser quelques libertés comme ici avec cette photo que j’ai voulu imprimer façon panoramique pour faire la part belle aux cabanes tchanquées du Bassin d’Arcachon. C’est aussi le but de ces ateliers : réaliser un mini album tout en se l’appropriant !

mini crop Monoï

Avez-vous repéré ces étiquettes textes de différentes couleurs ? Dans le kit nous avions des jaunes, rouges, noires et vertes. Il s’agit des étiquettes Fée du Scrap vendues en planches, à découper selon les besoins, plein de nuances disponibles et toujours celles adaptées à vos projets. Ultra pratiques et passe partout, elles remplacent les tampons textes et font gagner un temps fou !

DSC_0053

mini crop Monoï3

Encore une touche perso avec l’ajout de cette photo verticale, habillée au verso par une des étiquettes de Laure de la collection « oliviers et coquelicots ».

DSC_0074

DSC_0075

Nouvelle pochette de 4 cases à la Fuse :

DSC_0063

Autre photo que j’ai voulu traiter en panoramique :

DSC_0039

DSC_0040

Voilà ! je trouve toujours compliqué de montrer un mini sur le blog : c’est prendre plein de photos pour essayer de tout montrer mais au risque de lasser ! Si vous voulez une version condensée de ce mini que j’ai pris beaucoup de plaisir à scrapper, je vous laisse avec ce « best of » !

2017-07-221

Merci pour vos coups d’oeil en espérant ne pas avoir été trop longue !

 

 

Publicités

Défi n°2 – tournoi Lime Citron

Bonjour les ami(e)s !

Me voici de retour avec ma participation au défi n°2 du tournoi Lime Citron. Pour revoir ma première page, c’est par ici !

Pour cette fois, encore des consignes bien gratinées : pas de papier imprimé, un combo vert/jaune/noir/blanc avec un mini touche de bleu, une mise en page imposée et intégrer un fruit ainsi que des tâches !

Resized_Screenshot_20170514-122903

Voici ce que cela m’a inspiré :

DSC_9270

N’allez surtout pas croire que j’ai un penchant pour les cocktails alcoolisés, ceux qui me connaissent pourront témoigner du contraire mais quand même, ces couleurs pour moi sont incontestablement associées aux mojitos ! Je précise d’emblée que les photos ne sont pas les miennes mais imprimées depuis Internet.

DSC_9274

Les taches, le combo et le fruit, c’est bon ! Pour Lime Citron, devinez lequel j’ai choisi hi hi hi ! Un peu de mousse 3D pour le réhausser, une mise en couleur au feutre et la distress et le tour est joué.

DSC_9272

Quelques touches de Lime Citron : la feuille blanche évidée

DSC_9276

ou encore le tampon cercle fausse couture. Et également (mais c’est très discret j’en conviens) un quadrillage vert clair tamponné sous la photo de gauche.

DSC_9273

Les bandes jaunes au bas de la page sont des étiquettes Fée du scrap découpées.

DSC_9275

Et selon moi l’ingrédient mystère c’était l’étiquette, ça tombe bien, j’adore en truffer mes pages !

Je vous laisse avec cet aperçu du volume sur ma page.

DSC_9278

Une page qui sort franchement de mes habitudes mais que j’ai eu plaisir à scrapper.

@ bientôt !

 

 

 

 

 

Défi n°1 – tournoi Lime Citron

Bonjour à tou(te)s !

Je vous retrouve en ce dimanche électoral pour une page, une fois n’est pas coutume, avec laquelle je participe au « méga tournoi scrap Lime Citron », organisé par la marque canadienne du même nom.

Grosse galère pour prendre ma page en photo… dur dur le fond blanc, bref passons !

DSC_9257

Pour ce 1er défi, je vous laisse prendre connaissance des consignes qu’il fallait respecter :

Resized_Screenshot_20170507-142950

Discrète touche de modeling paste blanche, j’en conviens !

2017-05-07

Et pour le reste : ticket de caisse Super U, papier cuisson, napperon de gâteau, badge Lime Citron, feuilles tamponnées et découpées avec les dies associés Lime Citron.

DSC_9251

Et pour le point bonus : la réponse était origami, d’où ma cocotte en papier tamponnée et mise en 3D sur l’étiquette rose.

DSC_9240

Pas facile le retour aux pages, je n’en avais pas fait depuis très longtemps (je crois 3 ans… avec le tournoi des 10 ans de la Fée du scrap !).

DSC_9248

La bonne nouvelle de ce tournoi c’est que les défis ne sont pas éliminatoires. En fait, chaque page donne lieu à notation qui déterminera un podium final. Il y a également des tirages au sort chaque semaine. Vous l’avez compris, je joue plus pour le fun que le classement !

@ bientôt !

 

Rangement scrap

Le printemps est souvent synonyme de ménage dans nos intérieurs, ou en tout cas d’envies de rangement… l’article que Soraya a publié sur son blog récemment a retenu toute mon attention car l’objet du rangement se situait… dans la scraproom !!!

Elle m’a donné l’envie de confectionner moi aussi un rangement pour mes papiers de scrap, et plus particulièrement pour occuper l’une des cases de mon meuble IKEA.

DSC_8715

J’ai scrupuleusement suivi la marche à suivre ultra détaillée, me mettant en quête de tout le matériel nécessaire, à savoir : un égouttoir à vaisselle en bambou (j’ai acheté le mien sur Amazon car il était moins cher qu’en magasin !), une scie à onglets (rouillée, oui oui j’ai vu), et du carton blanc pour les rayonnages.

Resized_IMG_20170318_142617

J’ai donc commencé par « désosser » mon égouttoir à vaisselle (âmes sensibles s’abstenir !), c’est-à-dire que j’ai d’abord dévissé les croisillons de l’égouttoir, puis scié pour réduire de moitié  le panneau principal et le mettre aux mêmes dimensions en largeur que le retour, afin de conserver les 2 montants qui constitueront les rayonnages de mon futur rangement.

20170318_224805

A ce stade des opérations, j’ai obtenu ceci :

DSC_8720

Dans un 1er temps, j’ai eu l’optimisme de croire que je réussirai à les placer dans le fond de mon meuble IKEA, comme ça :

DSC_8721

Et oui, en bonne flemmarde que je suis, j’escomptais faire l’économie de 2 coups de scie !

DSC_8722

DSC_8723

Mais je me suis vite rendue compte que c’était un mauvais calcul une fois les rayonnages de carton recoupés à la bonne taille et mis en place : les papiers s’affaissaient, il fallait changer de tactique.

J’ai donc scié les 2 derniers bouts épargnés jusque là, et retaillé à la bonne hauteur mes 2 montants pour pouvoir les positionner à l’avant du meuble.

Et voici ce que ça donne avec les rayonnages et les papiers. Contrairement à Soraya qui a supprimé une traverse sur 2, j’ai conservé toutes les traverses des montants pour pouvoir moduler à ma guise la hauteur entre 2 rayonnages. J’ai encore la possibilité de refaire un dernier rayon si je rachète du carton blanc !

DSC_8729

Ultra contente du résultat de ce petit bricolage : pas compliqué, pas trop long, bref efficace comme j’aime et surtout très pratique pour mettre de côté les papiers et embellissements que je réserve pour des futurs projets !

DSC_8731

Et comme les montants ne sont pas fixés aux parois de mon meuble IKEA je pourrai tout enlever sans dommage si je me lasse de ce rangement.

Merci de votre passage à celles et ceux qui liront ces lignes. @ bientôt !

 

Comme un air de printemps

C’est officiel, le printemps est là et avec lui le retour des beaux jours, le renouveau de la nature, bref une saison qui donne du baume au coeur après les longues journées d’hiver.

En flânant chez Sostrene Grene un midi pendant ma pause déjeuner, je suis tombée sur un arrivage spécial jardin qui m’a immédiatement fait penser à Nathaly, scrappeuse cleaneuse de la région, éprise de fleurs et de vie à la campagne. Ni une ni deux, j’ai fait mes emplettes avec l’idée de les lui offrir sans autre raison que celle de lui faire plaisir, persuadée qu’elle en fera bon usage.

Resized_20170311_210015

Le thème était tout trouvé et l’idée a vite germé (ha ha ha) de mettre tout ceci en valeur avec des papiers signés Fée du scrap. J’ai un faible pour « les essentiels » pour lesquels la gamme de couleurs est tellement étendue et les motifs graphiques (triangles, pois ou rayures) si faciles à scrapper, que je me retiens de ne pas les mettre partout !

Pour accompagner mon ensemble, voici la carte que j’ai réalisée, french scrap de rigueur : tampon oiseau issu de la dernière collection « se mettre au vert » de Karine Cazenave-Tapie, die tag basique Florilèges Design, die feuillages Fée du scrap.

DSC_8745

DSC_8747

La carte postale hirondelles devrait plaire à Nathaly, en tout cas elle a eu l’air de la trouver jolie quand j’ai posté ma photo sur Instagram. Je l’ai donc glissée dans un sachet en glacine de récupération que je me suis amusée à customiser avec du masking tape, papiers, découpes et étiquettes Fée du scrap, des agrafes et du fil.

DSC_8736

Parmi les achats Sostrene Grene, j’ai craqué pour le carnet de notes où Nathaly consignera ses expériences botaniques.

DSC_8740

Et quoi de mieux pour lui confectionner un joli emballage que le mix gagnant Fée du scrap papier  / étiquettes / dies feuillages ?

DSC_8742

Les autres accessoires (une mini cisaille notamment) sont emballés dans de jolis sachets kraft (merci à ma belle soeur pour son précieux cadeau, c’est cool d’avoir une belle soeur qui tient une graineterie !) et customisés là encore avec quelques découpes feuillages, toujours signés Fée du scrap (celui-ci, celui-là ou encore la jolie couronne et ses feuillages assortis.

DSC_8732

DSC_8735

Petite vue d’ensemble de cette première partie :

DSC_8738

DSC_8744

Et pour le reste, c’est au cours d’une matinée au salon de ma copine Loloharibo, ma coiffeuse scrappeuse préférée, que j’ai trouvé ma solution en feuilletant une revue de scrap. Mais bon sang mais c’est bien sûr : une boîte à explosion qui abriterait sur ses montants intérieurs les sachets de graines et en son centre le vaporisateur pour plantes.

DSC_8749

DSC_8758

DSC_8767

Pour créer ma boîte, j’ai tout simplement mesuré un carré aux dimensions du volume représenté par la vaporisateur. Idem pour les 4 côtés dont la longeur correspond à la hauteur du vaporisateur. Ensuite il m’a suffi d’assembler les éléments ensemble à l’aide de kraft gommé, puis de recouvrir de papier Fée du scrap.

Voici les 4 faces exérieures :

DSC_8750

DSC_8751

DSC_8752

DSC_8754

Et les 4 faces intérieures qui contiennent les sachets de graines et le sachet de porte étiquettes en bois :

DSC_8759

DSC_8760

DSC_8761

DSC_8762

Pour ce projet printanier, je n’ai utilisé que 3 papiers imprimés Fée du scrap, mais autant dire que j’ai exploité jusqu’au dernier centimètre !

DSC_8775

J’achève  ce long article par une revue de détails et vous dis à bientôt pour un prochain article où il sera question de rangement de papiers scrap !

2017-03-26

Merci de votre patience si vous êtes arrivés jusque là ! @ bientôt !

Mini album avec Karine Cazenave-Tapie

De retour sur le blog pour vous emmener en vacances… enfin, celles de l’été 2015 !! alors, prêts pour un voyage en Sardaigne ? c’est parti ! attention, installez-vous confortablement, il y a BEAUCOUP de photos !

2016-11-05

J’ai réalisé ce joli mini estival en atelier à Guérande et j’ai très vite terminé cet album dans la foulée, mais le temps m’avait manqué jusque là pour vous le montrer. A la faveur d’un dimanche pluvieux, je me décide à faire des photos de ma réalisation et à vous montrer le résultat.

dsc_8657

Cet album est constitué de 6 livrets. J’ai pris des libertés par rapport à la façon de les assembler, préférant une structure en accordéon pour les relier entre eux… initiative plus ou moins réussie mais ça me va comme ça ! (l’un d’entre eux a légèrement souffert de mes nombreuses manipulations).

dsc_8709

Sans plus tarder, voici le 1er livret : de simples pages pliées en 2 dont le charme réside dans des tailles différentes pour varier les formats et apporter une touche destructurée à l’ensemble.

dsc_8661dsc_8662dsc_8663dsc_8664

Des tampons, du masking tape et des stickers à profusion, le tout dans des couleurs toniques, apportent du punch à ce mini et en font l’écrin idéal pour mes photos estivales. Je crois que je ne pouvais rêver meilleur kit de papiers pour mes clichés, je suis ravie !

Place au 2ème livret, toujours selon le même principe de pliages imbriqués les uns dans les autres :

dsc_8665dsc_8666dsc_8667dsc_8668

Et comme Karine CAZENAVE-TAPIE venait de sortir sa propre marque de papiers et tampons (les ateliers de Karineles ateliers de Karine), c’était un joli clin d’oeil de les utiliser pour cet album : étiquette avec coeur, pince à dessin…

Voici le 3ème livret :

dsc_8669dsc_8670dsc_8671dsc_8672

Vous êtes toujours là ? En route pour le 4ème livret alors !

dsc_8673dsc_8675dsc_8676dsc_8677

Avant dernier livret… courage !!

dsc_8678dsc_8679dsc_8680dsc_8681

Et le 6ème et dernier livret :

dsc_8682

Pauline révise sa géographie de la France et nous montre Nantes, dans un petit village retiré (Orgosolo) dont toutes les façades de maisons sont recouvertes de fresques peintes ou slogans politiques.

dsc_8683dsc_8684dsc_8685dsc_8686

Tampon directement appliqué sur la photo et toujours des stickers et étiquettes autocollantes.

Si vous lisez ces quelques lignes c’est que vous êtes parvenus au bout de ma publication. Je vous félicite pour votre persévérance mais il faut avouer que ce n’est facile de montrer un album de scrap sans prendre un maximum de photos !

Il ne vous aura pas échappé que seule Pauline a eu les honneurs dans ce mini. Petit flash back des raisons de l’absence de Juliette dans cet article !

Il me reste à vous remercier pour votre patience et vos coups d’oeil bienveillants. Comme d’habitude, je termine par une revue de détails, juste pour le plaisir !

A bientôt !

2017-02-26

P.S. : j’ai un autre mini à vous montrer… encore d’après Karine CAZENAVE-TAPIE, quelque chose me dit que je suis fan !!!

Meilleurs voeux !

Une fois n’est pas coutume, j’ai commencé ma session carte de voeux dès le mois de décembre, histoire de souhaiter un bon Noël et de joyeuses fêtes en général ET envoyer, avec un peu d’avance, mes voeux pour 2017.

Dans ce 1er lot de destinataires, il y avait Nathaly, à qui j’ai choisi d’adresser cette carte :

dsc_8234

Le choix du renne s’est rapidement imposé à moi car javais acheté un lot de découpes pailletées (TOGA) disponible en 2 formats que je trouvais tout à fait de saison. Quelques mousses 3D pour apporter du relief, un fond tamponné en gris (Versafine Smokey gray) avec un mini tampon transparent (Florilèges Design) d’un texte partiellement effacé (un de mes chouchous du moment ce tampon !), des étiquettes, du masking tape doré, et voilà une carte qui a miraculeusement trouvé grâce à mes yeux ! Oui car pour tout vous avouer, je trouve que la carterie n’est pas un exercice facile. C’est même plutôt laborieux chez moi !

J’ai ensuite créé une mini série pour Hélène, Sonia et Liniromam, juste différenciée par le tampon texte (Papertrey Ink), à l’encre noire Versafine :

2016-12-18

Petite confidence : je suis tombée amoureuse de cette découpe ours polaire (Kesi’Art) qui ne m’avait pas attirée lors de sa sortie, mais qui m’a emballée après l’avoir vue sur une des étiquettes du calendrier de l’Avent que m’a offert Sonia ! Vous connaissez l’adage : il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Un peu de mousse 3D dessous, et voilà qu’elle apporte du relief sur la carte.

Pour les autres découpes, et notamment les sapins, j’ai utilisé un die récemment acheté chez la Fée du scrap (Poppystamps, whispering pine landscape). Les montagnes sont créées à partir de la regrettée marque suisse Feuille de Papier.

Une 2nde fournée de cartes est en cours de préparation… à suivre donc !

A bientôt ! Merci pour vos coups d’oeil !